Panorama de la recherche clinique en Angleterre

GIF
La recherche clinique, qui se définit comme la recherche biomédicale effectuée sur les humains, leurs tissus et leurs cellules, inclut non seulement la recherche et le développement (R&D) de nouveaux produits médicinaux mais également la R&D d’appareils médicaux.

Le Royaume-Uni était, jusqu’au milieu des années 90, l’un des leaders mondiaux de la recherche clinique en termes de recrutement de patients dans les essais cliniques et de proportion d’essais cliniques mondiaux effectués sur le territoire britannique, de produits brevetés ou de médicaments mis sur le marché. L’essor des pays émergents dans ce domaine, ainsi que l’accroissement important des coûts de la R&D dans les pays occidentaux, ont eu des effets néfastes sur le secteur dans son ensemble. Les pouvoirs publics britanniques ont alors tiré la sonnette d’alarme au début de ce siècle, et à la suite de nombreuses consultations et réflexions, ont publié une multitude de rapports pour réformer en profondeur, depuis 2006, le secteur de la recherche en santé.

Ce dossier vient mettre en lumière l’organisation complexe de la recherche clinique au Royaume-Uni, l’interaction entre les différents acteurs et les règles auxquelles ils sont soumis.

Au sommaire de ce document :

1. Introduction et définition

2. Le contexte britannique

2.1. La fin du XXe siècle : un déclin mondial spécialement ressenti au Royaume-Uni

2.2. Le début du XXIe siècle : une réflexion et des réformes en profondeur

2.3. Bilan à cinq ans : les prémices d’un impact positif

3. Les parties prenantes impliquées dans la recherche clinique

3.1. Les acteurs publics

- Les ministères : Department of Health et Department of Business, Innovation and Skills
- Le Medical Research Council
- Le National Institute for Health Research
- Le UK Clinical Research Collaboration
- Le NHS

3.2. L’université

3.3. Les organismes privés et à but non lucratif : "charities" et fondations

3.4. Les patients et le public au centre du dispositif

3.5. Le secteur privé : industrie pharmaceutique et PME de biotechnologies

4. Les mesures incitatives pour le personnel

5. De la recherche à l’innovation

5.1. Les appels d’offre blancs

5.2. Les appels d’offres thématiques

5.3. Les Clinical Trials Units (CTUs)

5.4. Le Methodology Research Programme (MRP)

5.5. La Patient Research Cohorts Initiative

5.6. Les écoles spécialisées pour la recherche

- L’école pour la recherche sur la médecine générale de proximité (primary care)
- L’école de recherche pour les services d’aide sociale
- Centre pour la reconstruction chirurgicale et la microbiologie
- Appel à propositions sur la démence

6. Les infrastructures de la recherche clinique

6.1. Les Biomedical Research Centres

6.2. Les Biomedical Research Units

6.3. Les Clinical Research Facilities for Experimental Medicine

6.4. Les Experimental Cancer Medicine Centres

6.5. Les Clinical Research Networks

6.6. Les Collaborations for Leadership in Applied Health Research and
Care

6.7. Les Research Design Services

6.8 Les Research benefits for patients

7. Les systèmes et services

7.1. La Gouvernance, le conseil et l’éthique

7.2. Les systèmes d’information

7.3. Le Research Capability Programme

7.4. Les Research Support Services

8. Réglementations europé enne et britannique

8.1. La Clinical Trials Directive 2001/20/EC

8.2. Réglementation nationale
- La Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency
- La Human Tissue Authority

9. Le cadre de gouvernance anglais

10. Le financement de la recherche clinique au Royaume-Uni

10.1. Le financement de la recherche au Royaume-Uni

- Le Financement par le MRC
- Le financement par le NIHR

Conclusion

Dossier rédigé par Claire Mouchot

publié le 21/08/2015

haut de la page