Open Data : Le gouvernement britannique nomme son premier Chief Data Officer

Mots-clés : Politique ; Données

Le 24 mars 2015, le ministre du Cabinet Office Francis Maude a nommé son premier Chief Data Officer : il s’agit de Mike Bracken, l’actuel responsable du Government Digital Service, dont la mission est de piloter la transformation numérique du gouvernement, et qu’il continuera à diriger en parallèle de son nouveau poste.

JPEG - 33.5 ko
Mike Bracken speaking at Wikimania 2014, The Barbican Centre, London
Gordon Joly from London, UK

Cette nomination, longuement attendue par les défenseurs de l’Open Data (cf. par exemple les recommandations de l’Open Data Institute parues en décembre 2014 ) et annoncée dans le rapport « Efficiency and Reform in the next Parliament » (fin 2014), constitue ainsi une nouvelle étape significative dans le projet numérique du Royaume-Uni.

1. Missions

Le nouveau portefeuille de Mike Bracken s’articule autour de trois axes :

-  Promouvoir l’accès et l’utilisation des données ouvertes, en particulier au sein même de l’administration britannique ;
-  Développer un nouveau référentiel pour la gestion des données du gouvernement (Government Data Standard) ;
-  Impulser le développement de meilleures compétences professionnelles dans le domaine de l’analyse des données.

Cette annonce a été en particulier saluée par un responsable de l’association professionnelle TechUK, Julian David, qui s’est toutefois fendu de plusieurs avertissements, en particulier sur la nécessité de susciter la confiance du grand public concernant l’utilisation de ces données.

2. La transparence et l’ouverture des données publiques, un sujet d’actualité

L’annonce de ce recrutement s’inscrit dans une déclaration plus large de Francis Maude promouvant des initiatives en faveur de la transparence [1] et de l’ouverture des données. L’Open Data doit en effet selon lui permettre de soutenir la croissance économique, mais aussi faciliter le développement de meilleurs services publics, mieux adaptés aux demandes des citoyens.

C’est donc dans ce contexte qu’il annonce la mise à jour du projet de National Information Infrastructure, destiné à fournir aux citoyens et aux entreprises un accès à des jeux de données issues de la plateforme gouvernementale data.gov.uk sélectionnées, mises en forme et actualisées en raison de leur potentiel économique. De même, il a reconnu 16 municipalités comme « Championnes de l’Open Data », identifiées pour leurs initiatives dans ce domaine, et leur réflexion sur le rôle des données ouvertes à l’échelon local et régional.

Le recrutement du premier Chief Data Officer britannique est ainsi présenté dans le contexte des dernières initiatives du gouvernement en matière d’ouverture des données, et s’inscrit dans une actualité récente très riche.

En effet, s’est tenu en février dernier à l’occasion de la journée internationale de l’Open Data le premier Open Data Camp britannique, un format de rencontres informelles qui a réuni près de 200 acteurs du gouvernement, d’entreprises et de volontaires à Winchester pendant deux jours afin de discuter et initier des projets.

Au même moment, l’Ordnance Survey, l’agence nationale de cartographie, a annoncé le lancement du projet OS Open Map, une série de cartes en Open Data, dont les données sont pleinement accessibles aux développeurs pour la création d’applications numériques.

Signalons pour finir le lancement en mars 2015 d’un portail dédié aux données environnementales, ouvertes, et elles aussi désormais accessibles aux entreprises désireuses de les utiliser dans le cadre de leurs produits. Dénommé Environmental Data Exchange et co-piloté par le Digital Catapult, ce portail permet à toute personne intéressée de télécharger mais aussi communiquer au sujet de ces jeux de données, issues d’organismes publics.

Annoncé comme leader international dans le domaine l’ouverture des données par la dernière édition de l’Open Data Barometer, le Royaume-Uni se montre ainsi bien décidé à conserver son rang.

Sources :

Gov.uk, “Local authorities setting standards as Open Data Champions”, 24 mars 2015, https://www.gov.uk/government/news/local-authorities-setting-standards-as-open-data-champions

Government Computing, “Mike Bracken appointed first Whitehall chief data officer”, 25 mars 2015, http://central-government.governmentcomputing.com/news/mike-bracken-appointed-first-whitehall-chief-data-officer-4540299

IT Pro Portal,”TechUK CEO comments on government chief data officer appointment”, 30/03/2015, http://www.itproportal.com/2015/03/30/techuk-ceo-comments-government-chief-data-officer-appointment/

[1Cf. la publication fin mars 2015 d’un document établissant des règles plus strictes relatives à la publication des contrats passés par le gouvernement avec des entreprises privées : https://www.gov.uk/government/publications/transparency-of-suppliers-and-government-to-the-public

publié le 28/05/2015

haut de la page