Lire sur les lèvres

L’Université d’East Anglia, sous la direction du Dr Richard Harvey, prépare des ordinateurs capables de lire sur les lèvres dans différentes langues.
L’équipe du Dr Harvey a récemment reçu une aide du conseil de recherche EPSRC (Engineering and Physical Sciences Research Council) de près de 400 000 livres (environ 600 000 euros) pour développer en trois ans un langage informatique indépendant de lecture sur les lèvres. Ce projet permettra d’implémenter le logiciel sur des caméras fixes telles que CCTV, Web Cam etc.…
De nombreuses applications commerciales sont envisagées pour cette technologie : dans les voitures par exemple, les systèmes de reconnaissance vocale deviennent défaillant dès que des bruits étrangers interfèrent (par la fenêtre ouverte, etc.). Avec ce système, le bruit ne parasiterait plus la détection.
Il convient donc d’obtenir une image très précise du visage et plus précisément des lèvres. L’équipe du Dr Harvey s’est donc associée au département Centre for Vision, Speech, and Signal Processing (CVSSP) de l’Université de Surrey, dirigé par le professeur Richard Bowden, spécialisé dans la reconnaissance de forme sur les personnes.
La branche scientifique du Home Office (Ministère de l’intérieur britannique) espère travailler sur la possibilité d’utiliser cette technique pour lutter contre la criminalité.
Le projet se déroulera sur trois ans, de mars 2007 à février 2010.

Sources : The Engineer, press release, 15/01/2007, http://www.theengineer.co.uk/ ;
CVSSP université de Surrey, http://www.ee.surrey.ac.uk/CVSSP/ ;
Details of Grant EPSRC, http://gow.epsrc.ac.uk/

Auteur : François-Xavier Desruelles

publié le 12/05/2008

haut de la page