Les trains se mettent au GSM-R

Un projet préparant la prochaine génération de trains en terme de communication va débuter en mars 2007 en Ecosse. Il s’agit d’une première pour le Royaume Uni.
Les trains utiliseront la technologie GSM-R (Global System for Mobiles - Railways) pour communiquer plus facilement en direct avec les postes de régulation du trafic ferroviaire.

Le GSM-R est un sous-système de l’ERTMS (European Train Control System, Système européen de surveillance du trafic ferroviaire). Cette technologie est très proche de la technologie GSM (utilisée pour les téléphones mobiles). Elle sert donc à transmettre les données entre les trains et les postes de régulation du trafic ferroviaire avec les niveaux 2 et 3 du système ETCS (European Train Control System). Ainsi quand le train arrive sur l’une des Eurobalises, il communique sa nouvelle position et sa vitesse et reçoit en retour l’autorisation d’entrer ou non sur la portion de voie suivante et sa nouvelle vitesse maximale. Il n’y a donc plus besoin de signalisation latérale.

JPEG JPEG
Photos du GSM-R Industry Group

En fait, le système ETCS a été mis au point depuis 1996 sur la base de la directive 96/48 de l’Union Européenne concernant l’interopérabilité du système ferroviaire trans-européen à grande vitesse, en s’appuyant sur le système de communication radio GSM-R.

L’introduction de l’ETCS doit non seulement simplifier la conduite des trains et rendre plus intelligente et plus sûre la signalisation, mais aussi :
• Réduire les charges d’investissement et d’entretien des installations fixes (par exemple, les signaux) ;
• Remplacer les différents systèmes nationaux de protection automatique des trains dans le transport à grande vitesse, et ainsi :
- Permettre l’interopérabilité des lignes à grande vitesse européennes,
- Augmenter la capacité des lignes,
- Améliorer la vitesse moyenne des transports.
Avec un investissement de 1,2 milliards de livres (environ 1,76 milliard d’euros), ce projet implique la mise en place de 2 000 balises et câbles associés pour créer un réseaux de communication par cellule de fréquence 876-880 MHz en réception et 921-925 MHz en émission, qui sont les mêmes fréquences que le GSM 900. Les balises seront installées tous les 4km pour assurer une continuité du réseau, même dans les tunnels.

Le projet se déroulera en plusieurs phases. Au début, seule la ligne de Drumgelloch à Helensburgh sera équipée. Ensuite les branches associées de Glasgow à Kilmarnock seront incluses. A l’origine le GSM-R devait être opérationnel dans tout le Royaume-Uni pour 2008, mais la compagnie des trains anglais qui gère le réseau « Network Rail » annonce maintenant que le GSM-R ne sera opérationnel qu’en 2013.

Auteur : François-Xavier Desruelles



Source : The Engineer, press release, 04/09/2006,
http://www.theengineer.co.uk/

publié le 12/05/2008

haut de la page