Les réseaux électriques intelligents dans la stratégie énergétique du Royaume-Uni

Télécharger le dossier :
GIF
Le Royaume-Uni s’est fixé l’objectif extrêmement ambitieux de réduire de plus de 30% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020, et de 80 % d’ici 2050. Une véritable stratégie de décarbonisation de l’économie est donc progressivement mise en place : électrification des transports et du chauffage domestique, intégration massive des énergies renouvelables, mesures d’accroissement de l’efficacité énergétique des habitations comme des entreprises... Pour réduire les émissions de CO2 produites par le secteur électrique, le gouvernement britannique a mis le développement des énergies renouvelables, et en particulier des éoliennes, au coeur de sa révolution du secteur électrique.

Mais cette évolution du mix énergétique signifie que l’approvisionnement du pays en électricité reposera de plus en plus sur des sources intermittentes et peu contrôlables : rien ne dit en effet que le vent soufflera bien en période de forte demande en électricité. Il faudra donc profondément revoir le système électrique pour optimiser l’utilisation ou le stockage de l’énergie non plus en fonction de la demande, mais en fonction de la disponibilité de l’électricité. Cela passe par le développement d’un "réseau électrique intelligent".

Au sommaire de ce document :

Introduction

1. Panorama du réseau électrique britannique actuel et ses limitations

1.1. Le bouquet énergétique

1.2. Structure du réseau électrique
- Un marché de gros, un marché de détail et deux niveaux de réseau
- Equilibrage de la production et de la consommation, le rôle du System Operator

1.3. Politique énergétique et régulation

1.4. Les limites du réseau actuel et les enjeux à relever
- Réseau vieillissant et Power Crunch
- Les défis de la décarbonisation de l’économie

2. Développer un réseau électrique intelligent, une solution aux défis de la décarbonisation de l’économie

2.1. Définition du concept de "réseaux électriques intelligents"

2.2. Planification du déploiement des réseaux intelligents

2.3. Développement des réseaux électriques intelligents, une transition technologique nécessaire
- Vers une production électrique plus propre
- Mais vers une production électrique plus intermittente et aléatoire
- Utilisation plus judicieuse des combustibles fossiles
- Stockage de l’énergie électrique
- Quelles conséquences sur le réseau de transport ?
- Les smarts meters, une nouvelle façon de consommer : adapter la demande à l’offre
- Les réseaux de distribution, en première ligne

3. Un nouveau modèle économique

3.1. Evolution de la chaîne de valeur

3.2. Des enjeux financiers
- Investissements nécessaires
- Bénéfices attendus
- Subventions

3.3. Nouveau système de régulation

4. Des enjeux stratégiques, mais de nombreuses incertitutdes

4.1. Smart Grid : au coeur de la recherche d’une sécurité énergétique
- La sécurité à travers les interconnexions
- Garantir la sécurité d’un réseau intelligent

4.2. Smart Grid comme instrument de compétitivité économique : acquisition d’une expertise

4.3. De multiples incertitudes, particulièrement en matière de consommation
- Gagner l’adhésion du public
- Compteurs intelligents et protection de la vie privée
- Incertitudes inhérentes au projet

Conclusion

Dossier rédigé par Olivier Gloaguen à partir du rapport de Charles-Antoine Dreyfus, élève Ingénieur-Civil à l’École des Mines de Paris — MINES Paris Tech.

publié le 21/08/2015

haut de la page