Les questions éthiques au coeur de la nouvelle "Foundation for Responsible Robotics"

Mot-clé : Informatique & Réseaux

Le professeur Noel Sharkey de l’Université de Sheffield est le co-fondateur de la Foundation for Responsible Robotics, officiellement lancée à Londres début décembre.

Il s’agit d’un groupe pluridisciplinaire de chercheurs dont l’objectif est de promouvoir (comme son nom l’indique) un développement responsable de la robotique et des systèmes autonomes (voitures sans chauffeur, etc.) qui connaissent aujourd’hui un essor remarquable. Il s’agit notamment d’attirer plus particulièrement l’attention sur les différents effets sociétaux, éthiques de ces nouvelles technologies. La philosophie à la base de la fondation est que les humains sont tout autant responsables que les robots qu’ils créeent et que leurs objectifs doivent être rendus les plus transparents possibles.

Pour plus d’informations sur ce projet, cliquez ici.

Crédits logo : CC-BY brett jordan

publié le 15/12/2015

haut de la page