Démence : un nouveau fonds d’investissement et une aide financière pour l’aide aux patients

Mots-clés : Sciences du vivant

En parallèle des avancées scientifiques et médicales malheureusement peu nombreuses malgré une compréhension des mécanismes toujours plus poussée, les annonces récentes au Royaume-Uni se focalisent davantage sur l’aide et les soins aux patients touchés par les différentes maladies neurodégénératives conduisant à la démence.

En février dernier, David Cameron a annoncé un financement supplémentaire dédié à la recherche contre la démence. D’un montant de 300M£, il permettra la création d’un institut spécialisé qui sera situé en Angleterre et devrait voir le jour au cours des cinq prochaines années. Cette annonce fait suite à plusieurs défis que souhaite relever le Royaume-Uni, et qui sont inscrits dans le plan du gouvernement de coalition « Prime Minister’s challenge on dementia 2020 » pour contrer le poids socio-économique de ces maladies. Ainsi :

-  Les quelques 1,3 millions de personnes travaillant au NHS (Service de santé britannique) recevront une formation spécifique de soins adaptés aux personnes souffrant de maladies neurodégénératives de l’âge d’or.
-  Les aidants (proches, conjoints, enfants, etc.) recevront également une formation leur permettant de subvenir au mieux aux besoins des patients.
-  Les médecins de ville devront, quant à eux, garder à l’esprit les symptômes précoces de la maladie pour offrir un diagnostic le plus tôt possible.
-  Les localités seront invitées à transformer le style de vie des communautés d’ici cinq ans, pour les rendre respectueuses et accueillantes pour les patients (Dementia-friendly) : entrées de magasins, transports en commun accessibles, etc.

PNG - 114.6 ko
Symptômes des maladies neurodégénratives incluant la démence.
http://www.pilgrimshospices.org/legal/ - Licence to use material

De manière distincte, le gouvernement a également annoncé une enveloppe de plusieurs millions de livres dans les prochaines semaines avec pour objectif de démarrer un fonds d’investissement international, en attirant des fonds de l’ensemble des secteurs, privé, public et philanthropique, sous un programme unique. Ce fonds soutiendra le développement de nouveaux médicaments et traitements visant à ralentir l’apparition de la maladie, ou quand bien même à la traiter et la guérir.
Les experts se félicitent de ces fonds nouveaux, même s’ils rappellent que la lutte contre les cancers reçoit 5 fois plus de financements que celle sur la démence et qu’un meilleur équilibre serait souhaitable.

Fait intéressant dans le même temps, la « Charity » Alzheimer’s society a annoncé que la barre des 1 million de personnes aidantes (en Angleterre) venait d’être franchie dans le cadre du plan « dementia friend ». L’idée est d’augmenter le dialogue et la connaissance de cette maladie auprès des entreprises, des bureaux administratifs publics, parmi les employés de supermarchés, etc. grâce à l’implication croissante de personnes ayant été spécifiquement formées. L’objectif est de réduire l’isolement des patients et des aidants, et de modifier les comportements de l’ensemble de la population en faisant sauter les tabous existants.

Sources :

-  BBC News Health, 21/02/2015, http://www.bbc.co.uk/news/health-31566064
-  BBC News Health, 21/02/2015, http://www.bbc.co.uk/news/health-31565160
-  Dementia friends, https://www.dementiafriends.org.uk/WEBNews#.VYGHnEarx_E

Rédactrice : Dr. Claire Mouchot

publié le 11/11/2015

haut de la page