Le succès international des universités britanniques se confirme

Le dernier classement mondial des universités (2005 World University Ranking) publié à la fin octobre, place les institutions britanniques au deuxième rang après les Etats- Unis, avec 24 des deux cents meilleures universités, contre 54.

D’après Times Higher Education, tous les analystes s’accordent pour voir dans ces résultats le produit d’une nette amélioration de la réputation des universités britanniques. Harvard reste classée première, et le MIT est deuxième, mais Cambridge apparaît au troisième rang et Oxford suit au quatrième. Les deux universités anglaises améliorent leurs résultats de l’année précédente, puisqu’en 2004 elles se trouvaient respectivement en sixième et cinquième position.

Les autres éablissements britanniques qui obtiennent un bon classement sont : la London School of Economics (plus connue sous le sigle LSE) , Imperial College et University College, tous les trois appartenant à l’Université de Londres, ainsi que les universités d’Edinbourgh, de Bristol, de Durham et de Nottingham.

Rappelons que le classement mondial des universités est obtenu en rassemblant l’avis de 2375 universtaires répartis dans le monde entier, auquel viennent s’ajouter d’autres paramètres comme le nombre de citations d’articles des chercheurs des différentes institutions, la proportion entre le personnel d’encadrement (administration et enseignants) et le nombre d’étudiants, ainsi que l’importance de la communauté étudiante étrangère.

The Times Higher Education 28 octobre 2005

publié le 27/03/2006

haut de la page