Journal du consul général

13/04/2016 - Portrait d’un passionné de gastronomie

JPEGYohann Roy est depuis 2003 le chef cuisinier et intendant de la résidence consulaire de France à Edimbourg, la « Scottish Free French House » inaugurée par le général de Gaulle. Originaire du Loiret, il se souvient de s’être découvert très tôt une passion pour les arts de la table, en observant notamment son père charcutier traiteur à l’œuvre lors des repas de famille. Il réalise son apprentissage dans un restaurant décoré d’un macaron Michelin, avant de partir à Paris, où il assumera des fonctions recouvrant tout le spectre de la profession, de chef à maître d’hôtel, en passant par responsable de restaurant. De son propre aveu, ce passionné de gastronomie régionale aime la cuisine sachant allier saveur et simplicité.

Depuis son arrivée à Edimbourg et sa prise de fonction à la résidence consulaire, Yohann Roy a connu une demi-douzaine de différents consuls généraux de France, chacun faisant évoluer les exigences et objectifs. Quelqu’en soit les modalités, la Maison des Français libres d’Ecosse s’est toujours affirmée comme lieu d’accueil et de convivialité. En écho des attentes de ses hôtes, Yohann Roy a su mobiliser ses compétences culinaires et sa longue expérience de restaurateur au service du rayonnement gastronomique de la France. À l’occasion des dîners et des réceptions organisés à la résidence consulaire et à l’Institut français d’Ecosse, les invités ont ainsi pu prendre toute la mesure du talent de cet artisan du goût, animé par la conviction que la promotion de la France passe aussi par le ravissement des palais.

18/01/2016 - Joyeux anniversaire !

JPEGToute l’équipe du Consulat de France souhaite un très bel anniversaire à notre doyenne française en Ecosse, Mme Emilienne Brown, qui fête aujourd’hui ses 100 ans.

08/12/2015 - Merci à tous pour votre soutien

JPEGMerci à tous pour votre soutien après les attentats de Paris.

Members of staff at the consulate general of France and the Institut français d’Ecosse have been overwhelmed by the sympathy expressed by the public and the authorities in Scotland following the deadly terrorist attacks that took place in Paris and Saint-Denis on the night of November 13th. Nearly a thousand messages of condolences where received in the book opened at the consulate between the 14th and 18th of November, by post or on the consulate’s website, accompanied by hundreds of beautiful floral tributes. Many more took part in gatherings throughout the country. As we find ourselves unable to answer personally all these marks of sorrow and solidarity, I would like to record here our profound gratitude to all, in the name of the government and people of France, the French community in Scotland and my staff.

These events show how determined terrorists are to maintain their control over large territories around Europe, from Central Africa to the Middle East and Asia, with horrible impacts on the local populations, in order to support criminal activities that directly threaten us on this continent and the rest of the world. They also demonstrate clearly that all States and governments which commit themselves to maintaining international peace and security, as set out by the United Nations Charter, should remain united and resilient to defeat these terrorist organizations and their global ambitions. Solidarity, resilience, social cohesion, the upholding of human rights and the consolidation of societies based on love and respect for all rather than on hatred and exclusion are instrumental in ensuring the victory over those who are so brutally challenging us at present.

17/11/2015 - Vote d’une motion de condoléances au Parlement écossais

JPEGMardi 17 novembre, le Parlement écossais a voté une motion de condoléances en hommage aux victimes des attentats de Paris. Un livre de condoléances a également été ouvert et sera accessible dans le hall d’entrée du Parlement, jusqu’au dimanche 22 novembre. Il a été signé hier par Tricia Marwick, Présidente du Parlement, par les 5 leaders des partis écossais, dont la First Minister Nicola Sturgeon, la consule adjointe Emeline Javierre et de nombreux députés écossais.

Voir la vidéo sur YouTube : résumé (1:46) / version intégrale (20:46)

08/11/2015 - Cérémonies du Souvenir 2015

JPEGDimanche 8 novembre, Emmanuel Cocher, consul général de France à Edimbourg et Glasgow, a participé aux cérémonies officielles de la ville de Greenock qui abrite le mémorial des Forces navales françaises libres (FNFL) au pied duquel il a déposé une gerbe en compagnie de représentants de la marine nationale. La consule adjointe Emeline Javierre a représenté la France aux cérémonies organisées à Edimbourg.

16/10/2015 - 9 vétérans écossais décorés de la Légion d’honneur

JPEGVendredi 16 octobre, 9 vétérans écossais de la Seconde Guerre mondiale ont été décorés de la Légion d’Honneur, la plus haute distinction française, durant une cérémonie organisée à bord de la frégate anti-sous-marine Aquitaine, à Leith, Edimbourg.

Les insignes ont été remis par Emmanuel Cocher, consul général de France à Edimbourg et Glasgow et le contre-amiral Patrick Chevallereau, attaché de Défense à l’ambassade de France à Londres.

Les vétérans ont été distingués au titre de leur rôle éminent dans la libération de la France à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une majorité d’entre a participé au Débarquement sur les plages de Normandie en Juin 1944.

Le Vice-amiral Chevallereau a déclaré : "Le 6 juin 2014, depuis la plage de Ouistreham, le président de la République, François Hollande, en présence de Sa Majesté la reine Elisabeth II, adressa un message fort de reconnaissance aux combattants alliés, et tout particulièrement aux Britanniques. Aujourd’hui, c’est pour moi un véritable honneur de venir porter ce message jusqu’ici, à Edimbourg, à bord de la frégate Aquitaine. Messieurs, vous êtes les témoins vivants d’une histoire que vous avez écrite sur notre sol et qui est constitutive de votre identité, de la nôtre, de celle de la Grande-Bretagne, de celle de la France. Cette cérémonie n’est pas seulement un merci adressé à des hommes prêts à donner leur vie pour nous libérer. Elle est aussi un message adressé à tous les Britanniques pour leur dire que nous n’oublierons pas. Que nous n’oublierons jamais".

Anthony Delahoy, 92 ans, a été l’un des vétérans à recevoir la Légion d’Honneur. M. Delahoy, qui a été artilleur et messager, dans le 55ème régiment antichar de l’Artillerie royale britannique, en juin 1944, a déclaré, dans son discours de remerciement : "C’est un honneur immense de recevoir cette médaille aujourd’hui, de la part de la France. C’est une reconnaissance de la résistance à la tyrannie et une célébration de la liberté, vive la France !"

La cérémonie faisait suite aux nombreuses autres organisées depuis le 70ème anniversaire du Débarquement en Juin 2014, quand le président François Hollande a promis d’honorer tous les anciens combattants britanniques ayant servi en France durant la guerre.

22/01/2013 - L’amitié franco-allemande fêtée à Glasgow

JPEGL’Alliance Française et le Goethe Institut de Glasgow hébergent du 22 janvier au 28 février 2013 une exposition spéciale, célébrant le cinquantième anniversaire de la signature du Traité de l’Elysée. Cette exposition retrace l’histoire du traité ainsi que ses développements, mais aussi ses implications dans le processus de la construction européenne.

Le vernissage a eu lieu le 22 janvier – jour même de la signature du Traité cinquante ans plus tôt, en présence de Verena Gräfin von Roedern, consule générale allemande à Edimbourg, de Antoine Mention, vice-consul français à Edimbourg et Nathalie Korkmaz et Barbara Kaulbach, respectivement directrices de l’Alliance Française et du Goethe Institut.

Dans leurs discours, les représentants de France et d’Allemagne ont rappelé le chemin parcouru depuis ces cinquante dernières années, et les liens d’amitié et de coopération qui aujourd’hui unissent la France et l’Allemagne.

Cet anniversaire du Traité d’amitié franco-allemand est célébré partout dans le monde, et il est l’occasion de nombreuses festivités qui s’adressent tout particulièrement aux jeunes générations. Parmi les nombreuses personnes invitées à Glasgow ce soir-là, se trouvaient justement beaucoup d’étudiants des départements de langues des universités de Glasgow et de Strathclyde (étudiant la langue française ou allemande, voire les deux !).

L’exposition présentée par l’Alliance Française et le Goethe Institut de Glasgow est un parfait exemple d’une collaboration quotidienne réussie entre deux établissements des deux pays. Les deux instituts cohabitent depuis 2004 à la même adresse et s’associent régulièrement pour divers évènements. Cette soirée du 22 janvier fut l’occasion pour les participants de faire connaissance et d’échanger sous le signe de l’amitié interculturelle.

publié le 19/07/2016

haut de la page