Le Royaume-Uni renouvelle sa stratégie en matière de cyber sécurité

Mots-clés : Politique ; Cybersécurité

Un nouveau plan quinquennal énonce la stratégie du gouvernement britannique pour renforcer ses infrastructures en cyber sécurité. Un budget d’1,9 Mds£ y sera consacré.

JPEG

Cette stratégie prend la suite de la précédente édition, publiée en 2011, qui s’appuyait notamment sur un National Cyber Security Programme doté d’un budget de 860 M£.

Dans le domaine de la recherche, outre l’affirmation prononcée de sa volonté de rapprocher académiques et entreprises et favoriser la commercialisation des projets des chercheurs, le gouvernement annonce notamment la publication à venir d’une stratégie spécifiquement dédiée à la science et la technologie en cyber sécurité (Cyber Science and Technology Strategy), destinée à identifier les points de faiblesses dans les compétences et réalisations britanniques afin d’investir massivement dessus.

Des structures telles que les Centres for Doctoral Training ou encore les Academic Centres of Excellence sont nommément citées comme cibles privilégiées des financements publics délivrés par le gouvernement.

Par ailleurs est d’ores et déjà annoncée la création d’un futur institut de recherche sur un « sujet d’importance stratégique » (we will create a new Research Institute in a strategically important subject area) – non précisé pour le moment.

Plusieurs secteurs sont néanmoins identifiés comme à traiter en priorité par la stratégie scientifique à venir : big data ; systèmes autonomes ; systèmes employés dans l’industrie ; systèmes cyber-physiques et internet des objets ; villes intelligentes ; systèmes de vérification automatiques ; "science de la cyber sécurité" (the science of cyber security).

Le programme CyberInvest, lancé il y a un an et visant à établir un partenariat entre l’industrie et le gouvernement pour soutenir la recherche, est rappelé comme un outil clé dans la mise en œuvre des objectifs énoncés.

Rappelons également que l’initiative phare de cette stratégie réside dans le financement du National Cyber Security Centre, qui a ouvert ses portes au début du mois de novembre et qui vise à devenir l’acteur de référence du pays dans ce domaine à très haute valeur stratégique.

Source :
“National Cyber Security Strategy 2016-2021”, UK Government, 01/11/2016, https://www.gov.uk/government/publications/national-cyber-security-strategy-2016-to-2021

Rédacteur : Eva Legras

publié le 16/11/2016

haut de la page