Le Francis Crick Institute ouvre ses portes

Mots clés : Politique ; Sciences du vivant

Après quelques mois de retard, le Francis Crick Institute accueille aujourd’hui (1er septembre) ses premiers scientifiques, qui seront rejoints dans les semaines et mois à venir par l’ensemble du contingent. À terme, ce centre de recherche biomédical devrait compter 1250 chercheurs.

JPEG - 23.2 ko
Francis Crick Institute Building (octobre 2015)
The wub - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=44645611

Le bâtiment est l’un des plus complexes jamais érigé à Londres : long de 170m et comptant 12 étages, chacun d’eux ayant une superficie d’un peu plus de 7 500m², il possède des panneaux solaires et est entièrement indépendant du réseau d’énergie (chaleur et électricité). Les spécifications architecturales y sont importantes également pour que des équipements de recherche spécifiques puissent y être utilisés tels une haute résistance aux vibrations, un contrôle de la température sensible et la réduction des interférences électromagnétiques.

En matière de recherche, les étages montrent de grands espaces de travail ouverts visant à faciliter les interactions entre chercheurs et de nombreux équipements partagés : séquençage d’ADN, spectrométrie de masse, support bio-informatique, criblage à haut débit, microscopie électronique et cristallographie par rayons X et salles de résonnance magnétique nucléaire (RMN).

Pour plus d’informations, voir l’article sur le site de l’Institut (en anglais).

Source :

Rédacteur : Dr Claire Mouchot

publié le 01/09/2016

haut de la page