Lancement d’un nouveau cadre stratégique au Wellcome Trust

Mot-clé : Sciences du vivant

Dans le cadre de cette nouvelle stratégie, le Wellcome Trust plannifie une forte augmentation des dépenses dédiées à la recherche, à la diffusion de la culture scientifique et à la thématique "science et société".

JPEG

Alors que le Wellcome Trust a investi dans la recherche biomédicale 11Md£ depuis sa création en 1936 (incluant 6Md£ depuis 10 ans), la deuxième fondation mondiale en matière de financement de la recherche derrière la Bill & Melinda Gates Foundation vient d’annoncer qu’elle plannifiait une forte augmentation de ces dépenses au cours des 5 prochaines années, à hauteur de 5Md£. Cette augmentation entre dans le cadre d’une nouvelle stratégie qui consiste à donner une plus grande flexibilité et capacité de réaction, et repose sur l’accroissement des produits financiers générés et dont le fonds de dotation se monte aujourd’hui à 18Mds£.

La publication de ce nouveau cadre stratégique n’implique aucune modification des missions du Wellcome Trust, qui sont la recherche fondamentale, la recherche appliquée et les sciences humaines et sociales. Elle apporte un focus transversal qui veut répondre aux défis de santé de notre temps : suite aux efforts portés sur la recherche contre le virus Ebola, les priorités annoncées sont la résistance aux médicaments et en particulier les anti-microbiens, la vaccination, la santé humaine liée à son environnement (Our Planet, our Health) en matière de systèmes de production alimentaire, d’urbanisation etc., et l’éducation scientifique pour accroître l’appréciation de la science auprès du grand public.

A noter que l’annonce de ce nouveau cadre stratégique et l’augmentation des dépenses pour la recherche intervient un mois avant la publication de la Spending Review, qui arrêtera le budget de la science pour la durée de ce Parlement. Pour certains acteurs du secteur, ce moment choisi n’est pas une coincidence, et il pourrait s’agir pour le Wellcome Trust de rappeler au gouvernement britannique de ne pas restreindre davantage les dépenses publiques des 5 ans à venir en matière de RD&I.

Dans le secteur de la recherche biomédicale, le Wellcome Trust représente environ 25% des dépenses provenant du secteur public et du secteur des "charities", soit près de 700M£ annuels en financements directs de projets de recherche. Ce poids financier dans le paysage de la recherche biomédicale britannique est d’une telle importance que le gouvernement de Westminster peut difficilement ignorer ce type de déclaration.

Sources :

Rédacteur : Claire Mouchot

publié le 17/11/2015

haut de la page