L’Ambassadeur rend visite à une expédition scientifique française à bord du voilier Tara

L’Ambassadeur Bermann s’est rendue à bord de la goélette Tara lors de son escale dans les docks de Londres – l’occasion pour l’équipage de scientifiques d’exposer les menaces que le changement climatique fait peser sur les océans

Le jeudi 10 septembre, l’Ambassadeur a été accueillie à bord du navire français d’exploration scientifique Tara, qui fait escale dans les docks de Londres du 9 au 14 septembre. Cette goélette unique en son genre et son équipage, composé de scientifiques et de chercheurs, se sont rendus à Londres afin d’exposer les découvertes les plus récentes issues de leur dernière expédition, un périple de quatre ans et de 113 000 kilomètres à travers les océans, qui avait pour but de recueillir des milliers d’échantillons issus des fonds marins. L’équipe a mis en lumière l’existence d’un vaste univers de micro-organismes marins et a répertorié plusieurs millions de gènes jusqu’alors inconnus : ces travaux dessinent les contours de la première étude globale qui soit consacrée à l’écosystème du plancton océanique.

L’Ambassadeur a reçu les honneurs de la visite du voilier, lequel peut accueillir jusqu’à 18 membres d’équipage, et a assisté à une conférence de presse donnée par les scientifiques qui ont participé au tour du monde à bord de Tara. Ceux-ci ont exposé les menaces que le réchauffement climatique fait peser sur la biodiversité des océans à travers le monde, et ont lancé un appel à ce que les océans jouent un rôle décisif dans les négociations qui vont avoir lieu lors de la conférence climatique à Paris.

Étienne Bourgois, qui dirige la marque française agnès b, le sponsor principal de Tara Expeditions, a évoqué la mission qui incombait à l’équipage : sensibiliser l’opinion publique à l’importance des océans, et tout particulièrement auprès des plus jeunes. Après des étapes au Groenland et à Stockholm, Londres est la dernière étape du parcours de Tara avant son retour en France à l’approche du sommet international COP21 à Paris, et le voilier est ouvert au public le weekend du 12 et 13 septembre sur le Quai de la Tamise, dans les West India Docks.

Lors d’un entretien accordé à la journaliste embarquée à bord de Tara, l’Ambassadeur Bermann a déclaré que l’escale londonienne du navire était le « symbole d’une coopération scientifique très riche entre le Royaume-Uni et la France ». L’intégralité de l’interview est disponible ici.

Plus d’informations sur le site de Tara Expeditions :
http://oceans.taraexpeditions.org/en/

publié le 16/09/2015

haut de la page