L’Ambassadeur remet les Palmes académiques à trois chercheurs britanniques à Oxford

JPEG

Sylvie Bermann a assisté à la traditionnelle garden party de la Maison française d’Oxford

La Maison française d’Oxford (MFO) a organisé sa traditionnelle garden party samedi 20 juin, en présence de Sylvie Bermann, Ambassadeur de France au Royaume-Uni,

A cette occasion, l’Ambassadeur a salué l’action de la MFO pour une meilleure compréhension entre les peuples britanniques et français en mobilisant une coopération entre les universitaires et étudiants des deux pays. Rendant hommage au président du Comité d’Oxford la MFO, Michael Sheringham, ainsi qu’à son successeur, le Pro-Vice Chancellor William James, Sylvie Bermann rappelé que la MFO, traditionnellement tourné vers les sciences humaines, œuvre à élargir le potentiel de coopération franco-britannique dans le domaine des sciences exactes, tout en favorisant les intérêts culturels français et anglais.

L’Ambassadeur a également tenu à souligner qu’à la veille de la tenue d’un référendum sur l’éventuelle sortie du Royaume-Uni de l’Europe, il importait de rappeler que « nous aimons tellement l’Angleterre que nous la voulons chez elle en Europe ». La MFO tend vers ce but en tant que membre fondateur du réseau "The Oxford Debate of the UK in Europe" (Euk@Ox) qui a déjà organisé trois débats grands publics rassemblant, à Oxford, décideurs et universitaires sur les enjeux du "Brit-In".

Sylvie Bermann a également remis, à cette occasion, les insignes de Commandeur dans l’Ordre des palmes académiques à trois professeurs de l’Université d’Oxford. Elle a tout d’abord rendu hommage à Christina Howells, spécialiste de Sartre, dont elle a salué l’influence sur les échanges franco-britanniques. Elle a, ensuite, distingué Ann Jefferson, dont la présence a renouvelé l’enseignement de la littérature française contemporaine à Oxford. Enfin, Richard Parish s’est vu rendre hommage pour avoir été, tout au long de sa carrière, un inlassable promoteur de la culture classique... et viticole françaises : cet éminent spécialiste du Grand Siècle est également, en effet, un fin connaisseur des vins français, compétence que l’Ambassadeur a tenu à saluer.

publié le 24/06/2015

haut de la page