Jaguar Land Rover et l’EPSRC investissent 11M£ dans la recherche pour les voitures autonomes

Mots-clés : Politique ; Innovation ; Transports

Un programme de recherche doté de 11M£ vient d’être lancé par un partenariat entre le célèbre constructeur automobile et l’agence publique de financement de la recherche EPSRC (Engineering and Physical Sciences Research Council).

JPEG
Land Rover MENA, CC-BY-SA 2.0

Pas moins de 10 universités sont associées : Edimbourg, Cambridge, Cranfield, UCL, Surrey, Imperial College London, Birmingham, Southampton, Herriot-Watt et Warwick. A ces institutions s’ajoute l’acteur privé Transport Research Laboratory.

Ce co-financement vient soutenir 5 projets sélectionnés suite à un appel lancé fin 2014 intitulé : « Towards Autonomy – Smart and Connected Control (TASCC) ».

Les projets vont se pencher respectivement sur :

-  le développement de radars et capteurs (Birmingham, Herriot-Watt, Edimbourg) ;
-  les réactions des usagers face à des systèmes autonomes (Southampton, Cambridge) ;
-  la coordination entre le contrôle par l’homme et les systèmes autonomes (Cranfield, UCL) ;
-  l’intégration aux véhicules de systèmes de contrôles distribués et de cloud (Surrey, Imperial College London, Warwick, TRL) ;
-  les moyens dont divers types de données (issues d’infrastructures intelligentes, des conducteurs ou des véhicules autonomes) peuvent faciliter l’interaction entre l’homme et la machine (Warwick).

Le développement des véhicules autonomes constitue une réelle priorité pour le gouvernement, qui a doté de 100m£ la recherche et le développement dans la « mobilité intelligente » (Intelligent Mobility) au sein du budget annoncé au printemps 2015.

S’inscrivant dans cette enveloppe, une compétition pour un prix de 20M£, destiné à l’industrie, a été annoncée en juillet dernier par le ministre de l’économie Sajid Javid. En parallèle, le ministère du transport et le BIS (Department for Business, Innovation and Skills) ont lancé un groupe nommé « Centre for Connected and Autonomous Vehicles » dont la mission est de coordonner la politique du gouvernement en matière de véhicules autonomes.

Un code de bonne pratique destiné aux acteurs souhaitant tester ces nouveaux moyens de transport sur les routes britanniques achève de compléter le dispositif mis en place ces derniers mois afin de soutenir des technologies dont les bénéfices économiques sont attendus dans les prochaines années.

Sources :

« Jaguar Land Rover and EPSRC announce £11 million autonomous vehicle research programme”, EPSRC, 09/10/2015 : https://www.epsrc.ac.uk/newsevents/news/jlrannouncesautonomousvehicalresearchprogramme/
“Jaguar Land Rover Announces £11m Driverless Car Plan”, TechWeek Europe, 12/10/2015 : http://www.techweekeurope.co.uk/e-innovation/jaguar-land-rover-announces-11m-driverless-car-plan-178686

Rédacteur : Eva Legras

publié le 29/10/2015

haut de la page