IBM investit massivement dans les Big Data britanniques

Mots-clés : Données

Le tout nouveau ministre de l’Enseignement Supérieur Jo Johnson vient d’annoncer un partenariat d’une valeur de 313m£ avec l’entreprise IBM afin de développer la recherche sur les Big Data au Royaume-Uni.

Identifiées comme une priorité politique, les Big Data font partie des 8 Great Technologies sur lesquelles le gouvernement s’est engagé à développer un leadership international.

JPEG
Crédits : luckey_sun - flickr - CC-BY-SA

L’accord s’inscrit dans l’investissement de 113m£ affecté au Hartree Centre – superordinateur géré par le STFC (Science and Technology Facilities Council) – et promis par le gouvernement en automne dernier. IBM s’engage pour sa part à mettre ses ressources technologiques et son expertise au service du Centre afin de soutenir ses performances en matière d’analyse et de traitement de volumes massifs de données. Ces ressources sont d’une valeur estimée à plus de 200m£.

Plus spécifiquement, les chercheurs bénéficieront d’un accès privilégié à la plateforme Watson, système informatique de renommée internationale dans le domaine de l’apprentissage par la machine et du traitement des données. Par ailleurs, les ressources de la communauté ouverte OpenPOWER, dédiée à l’innovation en high performance computing, seront également mises à disposition par la firme.

Au moins 24 chercheurs d’IBM seront affectés au Hartree Centre afin de travailler avec les équipes déjà présentes. Afin de concrétiser les fruits de cette collaboration entre le géant américain et l’institution britannique, l’accord prévoit une commercialisation conjointe des actifs de propriété intellectuelle nés de ces futurs travaux.

Notons pour conclure que cet ambitieux partenariat est officialisé au lendemain d’une annonce similaire par le groupe Intel, à savoir l’ouverture, à Paris, de son premier centre européen R&D dédié (lui aussi) au Big Data. Ces deux annonces successives de deux géants informatiques s’associant à des pays leader de la recherche européenne ne font ainsi que confirmer le caractère hautement compétitif et stratégique de ces programmes scientifiques.

Source :

“£313 Million Boost For UK Big Data Research”, STFC, 04/06/2015 : http://www.stfc.ac.uk/3583.aspx

Rédacteur : Eva Legras

publié le 08/06/2015

haut de la page