Nanotechnologies et alimentation

Depuis l’invention de la cuisine il y a 300 000 ans, l’homme a utilisé diverses technologies pour modifier sa nourriture. Le développement de l’agriculture, il y a environ 10 000 ans, a entraîné la mise au point de toutes sortes de nouvelles technologies, des plus basiques concernant les méthodes de préservation des aliments (salaison, séchage, fumage) aux plus élaborées permettant d’améliorer les rendements des récoltes.

L’industrialisation de la production alimentaire, au 19ème siècle, a permis le développement de technologies innovantes dans les domaines du traitement et de la conservation des aliments. Si certaines ont parfois été acceptées avec réticence (par exemple, la pasteurisation du lait), d’autres, comme le pré-emballage de plats surgelés "prêts à manger", ont été acceptées sans sourciller par le consommateur.

De nos jours, bien que l’introduction des nanotechnologies dans la chaîne alimentaire n’en soit encore qu’à ses balbutiements comparativement aux secteurs de l’électronique, de la chimie ou de l’industrie pharmaceutique, l’envergure du débat actuel autour des nanotechnologies a incité les Lords composant le Science and Technology Committee à examiner les relations entre nanotechnologies et alimentation. Leurs conclusions sont exposées dans un rapport publié en janvier 2010 et présenté ici.

Introduction


1. Généralités

1.1. Nanosciences, nanotechnologies et nanomatériaux
- Historique
- Définitions
1.2. Un secteur stratégique de la recherche
- L’économie des nanotechnologies
- Investissements financiers aux Etats-Unis et en Europe (exemple de la France)
- Investissements financiers au Royaume-Uni
1.3. Nanotechnologies et prise de conscience en France et au Royaume-Uni


2. Le rapport du Select Committee de la Chambre des Lords - Nanotechnologies et alimentation

2.1. Les nanotechnologies dans l’industrie alimentaire
- Utilisations actuelles et potentielles
- Croissance projetée des nanotechnologies dans le secteur alimentaire
- Etat de l’industrie
- Encourager la commercialisation des nanotechnologies dans le secteur alimentaire
2.2. Santé et sécurité
- Facteurs de risques connus
- Facteurs de risques supplémentaires
- Fossés de connaissances
- Combler le fossé de connaissance
2.3. Réglementation
- Réglementation actuelle
- Adéquation de la législation existante
- Définition des nanotechnologies et nanomatériaux
- REACH
- Auto-réglementation
2.4. Mise en application de la réglementation
- Evaluation du risque
- Importations
- Conseil pour les entreprises
- Harmonisation internationale
- Base de données des nanomatériaux présents dans l’industrie alimentaire
2.5. Communication
- Contexte
- Attitude du public par rapport à l’utilisation des nanotechnologies
- Stratégie de communication gouvernementale
- Transparence dans l’industrie
- Etiquetage
- Engagement du public

Télécharger gratuitement ce rapport au format PDF :
PDF - 509.8 ko

Dossier rédigé par le Dr Maggy Heintz

publié le 21/08/2015

haut de la page