Déclaration conjointe sur l’édition génomique de cellules humaines

Mots clés : Politique ; Sciences du vivant

Les organismes principaux de recherche britannique en santé ont publié début septembre une déclaration conjointe indiquant qu’ils continueraient à financer l’utilisation des techniques d’édition génomique dans des projets de recherche préclinique, incluant CRISPR-Cas9.

Le groupe d’organismes dédiés à la recherche en santé sont :
- l’Academy of Medical Sciences (AMS),
- l’Association of Medical Research Charities (AMRC),
- le Biotechnology and Biological Sciences Research Council (BBSRC),
- le Medical Research Council (MRC),
- le Wellcome Trust (WT).

La déclaration publiée début septembre indique que ces organismes continueront de financer les technologies d’édition génomique (incluant CRISPR-Cas9) à des fins de recherche, à la fois sur des cellules somatiques et sur des cellules germinales et des embryons de moins de 14 jours, si cela s’avère justifié scientifiquement et éthiquement, et que le projet de recherche entre dans le cadre de la loi.

Les cinq organismes appellent au démarrage de discussions sur ce sujet délicat d’édition génomique et ses implications futures.

La déclaration dans son entier peut être lue ici

JPEG

Source : "Crystal Structure of Cas9 in Complex with Guide RNA and Target DNA". Creative Commons Attribution (ChobitParrot) et Share Alike, 3.0.

publié le 11/11/2015

haut de la page