Colloque franco-britannique sur les TIC dans la ville du futur [en]

Le Service pour la science et la Technologie de l’Ambassade de France organise un colloque
recherche et innovation sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) pour la ville du futur.

JPEG

Informations importantes :

Dates :
  • 14 mai 2014, 12h-17h30 ;
  • 15 mai 2014, 8h30-17h30.

2/Lieu :

  • Résidence de France, 11 Kensington Palace Gardens, W8 4QP London

3/Comment s’insrire ?

  • Ouverture le vendredi 28 mars

Event management for Franco-British workshop on ICT in Future Cities powered by Eventbrite

Téléchargez le programme prévisionnel format PDF :

PDF - 3.1 Mo
Programme FutureCities 2014
Programme Officiel du Colloque bilatéral ICT in Future Cities
Olivier de Montalembert

I/ Éléments de contexte :

En 2008 nous avons franchi un cap. Dans le monde, plus d’une personne sur deux habite en ville. Tous les indicateurs s’accordent à dire que 70 % de la population mondiale sera urbaine à l’horizon 2050. Devant cette évolution, les défis à relever sont multiples. Comment contrôler l’emprunte environnementale de nos villes tout en assurant la non-congestion des services et des infrastructures publiques ?

La ville du 21ème siècle -en plus des défis posés par la démographie- doit évoluer avec les contraintes des nouvelles technologies numériques : mobilité, temps réel et service sur mesure. Au-delà du citoyen intelligent, de plus en plus consommateur et producteur de données, se profile la révolution de l’internet des objets. Aujourd’hui l’Humanité produit en trois jours un volume de données comparable à l’ensemble des données produites depuis le début de l’Histoire. Si l’importance de ces volumes de données pose d’ores et déjà de véritables défis d’exploitation –un problème bien connu sous le nom de Big Data- il n’en demeure pas moins limité par une croissance contrôlée du nombre d’utilisateurs humains et en moyenne trois terminaux par individu.

La pente devient réellement vertigineuse si l’on considère que dans les années à venir, toutes sortes d’appareils électroniques -cafetières, machines à laver, pacemakers…- émettront des rapports sur internet de manière autonome. Cette transition représentera 50 milliards d’appareils connectés d’ici à 2020, et propulsera d’autant les villes dans leur nouvelle réalité.

II/ Les défis spécifiques communs aux villes intelligentes :

En considérant que la multiplication et la diversification des sources de données ainsi que le développement de leur capacité d’analyse en temps réel a le potentiel de transformer la ville telle que nous la connaissons aujourd’hui, deux principaux types de contraintes se dressent devant l’avènement des "villes du futur".

Il y a, au coeur des systèmes, la maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication : infrastructures de données, internet des objets, big data, open data et centres de contrôles en particulier. Ces pierres angulaires sont de nouveaux outils complexes dont les villes se doivent de tirer avantage pour bâtir le futur de leurs services.

Sur cette voie se trouvent des défis intrinsèques à l’organisation d’une ville, comme : le leadership local, la mise en place de démonstrateurs technologiques, les problématiques de passage à l’échelle, ainsi que l’interopérabilité des infrastructures et services.

III/ Les objectifs du colloque :

Le programme de ce colloque a été spécialement établi afin de favoriser l’émergence de nouvelles coopérations bilatérales sur la recherche et l’innovation dans les domaines émergents des TIC identifiés comme supports du développement de la ville du futur.
Cette ambassade invite pour l’occasion des représentants de très haut niveau de nos deux pays, aussi bien issus des secteurs académiques et industriels que publics. Les discussions seront orientées vers les défis spécifiques communs (II) et des collaborations pourraient émerger en particulier sur le traitement la chaine de l’information (création, transport, stockage, visualisation et analyse) et entres les institutions publiques spécialisées (pôle de compétitivité, catapult centers, incubateurs, universités, instituts Carnot...).

Une question sur l’événement ? :
contactez : olivier.de-montalembert@ambascience.co.uk

publié le 11/04/2014

haut de la page